Comment installer une plaque induction ?

Vous habitez votre maison depuis quelques temps déjà et vous souhaitez mettre au goût du jour votre cuisine ? Et pourquoi pas en profiter pour changer votre bonne vieille plaque à gaz par une plaque induction ? Si c’est votre cas, vous êtes au bon endroit pour trouver tous les conseils et astuces qui vont seront utiles…

Préconisations requises pour l’installation d’une plaque induction.

Si vous souhaitez changer une plaque de cuisson à gaz par une plaque électrique (plaque induction, vitrocéramique…), il faudra tout d’abord vérifier si l’installation électrique est conforme. Le version actuelle de la norme NF C 15-100 préconise que la plaque électrique soit câblée avec du fil de 6mm², qu’elle soit protégée par un disjoncteur de 32A, ce disjoncteur sera lui même protégé par un différentiel de type A.

Prise 32A pour plaque induction

Prise monophasée 32A Legrand

Vous pouvez donc commencer par vérifier la présence de la prise en 32A dans votre cuisine, celle ci est bien plus grosse et a un aspect différent des prises de courant standards (voir un exemple sur la photo ci contre) ou sinon une sortie de câble 32A avec un câble en 6mm². Le reste des vérifications se font au tableau électrique avec la présence du disjoncteur dédié à cette prise, ainsi que de l’inter différentiel en type A qui serait situé juste avant.

Et si je n’ai pas les préconisations requises pour poser une plaque induction ?

Si votre installation électrique ne vous permet pas de vérifier les points ci dessus, il y aura alors des modifications à faire pour installer une plaque induction.
Le paramètre auquel vous ne pourrez pas déroger est bien entendu l’alimentation électrique. Vous ne pourrez pas alimenter la plaque induction en vous repiquant sur une prise standard généralement câblée avec du fil électrique en 2,5mm². La plaque électrique a une trop forte consommation qui fera au mieux disjoncter et au  pire elle fera chauffer le câble… Il faudra donc envisager de faire passer du fil en 6mm² (ou du câble RO2V 3G6) et de le protéger par un disjoncteur 32A courbe C.
Si votre installation a plus d’un certain nombre d’années, il risque fort de ne pas y avoir de différentiel en type A prévu pour protéger le disjoncteur 32A de la plaque de cuisson, le disjoncteur 20A du lave-linge et deux autres circuits prises de courant ou lumières. Dans ce cas assurez-vous tout de même que votre installation électrique soit sécurisée par au moins un différentiel 30mA et que les différents circuits soient protégés par une mise à la Terre à la bonne valeur.

Une plaque induction a une puissance d’environ 6-7 kW, il convient donc de s’assurer que votre installation électrique supportera de telle puissance (disjoncteur d’abonné, câble d’alimentation…) surtout si dans votre maison rien n’est électrique (chauffe-eau, chauffage…) car vous devez certainement avoir un faible abonnement d’électricité.

Comment installer une plaque induction ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *