Électricité en monophasé ou en triphasé… Qu’est-ce que ça signifie ?

Le mode d’alimentation en électricité de votre logement peut être de 2 sortes : monophasé ou triphasé. Quel est la différence entre ces 2 modes ? Comment et qui fait le choix de l’alimentation ? Bâtir Moins Cher vous explique tout !

L’électricité… Une histoire de phase !

Vous vous rappelez tous de vos premier cours de technologie au collège… ou pas ! Mais si…  Souvenez-vous celui où vous appreniez le courant continu et le courant alternatif. Dans le courant continu, il y a deux pôles, le « plus » et le « moins ». Cette polarité n’est pas présente dans le courant alternatif où nous distinguerons la phase et le neutre.
La phase va alimenter les appareils en électricité, le neutre en assure la répartition, l’équilibre. Si cet équilibre n’existe pas, la boucle n’est pas bouclée et l’électricité ne fonctionnera pas. Le rôle du neutre est aussi essentiel pour votre sécurité. Effectivement un différentiel coupera le circuit s’il perçoit une différence entre le courant présent dans la phase et celui présent dans le neutre. Si cette différence dépasse 30mA, le différentiel coupe le courant.

Alors quelles sont les différences entre le monophasé et le triphasé ?

Lorsque l’électricité est en monophasé, c’est qu’il n’y a qu’une seule phase et un neutre. Le câble d’alimentation de votre maison sera composée de deux fils dont un de couleur bleue et l’autre généralement noir ou rouge.
Lorsque votre alimentation est en triphasé, il y a trois phases et un neutre. Ce sont donc 4 fils qui arrivent chez vous dont un de couleur bleue pour le neutre.

Le monophasé, le plus « courant » !

Sauf exception, la grande majorité des habitations françaises sont alimentées en monophasé. L’électricité en monophasé est la plus adaptée aux applications domestiques courantes.compteur électrique Michaud Enedis monophasé La tension entre la phase et le neutre est de 230V. C’est la tension que vous trouvez partout dès que vous achetez un four, un aspirateur, une lampe de chevet ou n’importe quel autre appareil électrique !
En monophasé, vous n’aurez aucun problème pour réaliser une installation électrique standard dans sa totalité. Désormais tout se vend en monophasé ! Même le chauffe-eau, la pompe à chaleur ou encore le chauffage électrique.

Alors pourquoi utiliser le triphasé ?

Le fournisseur d’énergie utilise le courant triphasé pour le transport de l’électricité jusqu’à votre compteur. En effet, cela permet moins de déperdition. Donc avant votre compteur, Enedis a 3 phases + 1 neutre et il amène jusqu’à chez vous une seule phase et le neutre si vous êtes en monophasé.
Le courant triphasé permet une tension plus élevé de 400V. Cette tension est nécessaire à certains équipements professionnels très puissant comme un gros four de pâtissier, un lave-linge de laverie, des machines industrielles ou agricoles… Bref ! Peu utile chez vous à moins que vous y travailliez !
Le triphasé est également amené chez vous si votre compteur est à une distance trop importante de votre maison.
Enfin la dernière raison qui consiste à avoir du triphasé est la nécessité d’une puissance élevée. Vous pourrez contracter un abonnement en monophasé jusqu’à 12 KVA (soit 60A) alors que vous pourriez avoir besoin de plus !

Un raccordement en triphasé nécessite tout de même une bonne installation. Les 3 phases devront être correctement réparties et équilibrées pour fonctionner en monophasé (courant qui sera utilisé chez vous pour les applications du quotidien).

Électricité en monophasé ou en triphasé… Qu’est-ce que ça signifie ?
Taggé sur :        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *