Comment entretenir un détecteur de fumée ?

Être équipé dans sa maison d’un détecteur de fumée au minimum, c’est la loi depuis le 8 mars 2015 et tout le monde le sait déjà ! Pour votre sécurité, le tout n’étant pas de l’installer, il faut aussi qu’il fonctionne ! Il est donc important de l’entretenir pour son bon fonctionnement et pour éviter les alarmes intempestives.

Qui doit entretenir le détecteur de fumée ?

Bien que le DAAF doit être posé à la charge du propriétaire du logement, l’entretien et la vérification de son bon fonctionnement incombe à l’occupant (propriétaire ou locataire).

Le bouton TEST.

Pour vérifier le bon fonctionnement du détecteur de fumée, une seule solution : le bouton TEST ! Il est impératif de tester le détecteur une fois celui ci posé ou que la pile ait été changée… Il faut également le tester lors de l’état des lieux dans le cadre de la location d’une maison.
Ensuite, tester son appareil une fois par mois permet d’être assuré de son bon état de marche. Il suffit d’appuyer 5 secondes sur le bouton TEST. Le détecteur émettra un Bip jusqu’à relâchement du bouton.
ATTENTION ! Ne jamais tester un détecteur en essayant de créer par vous même de la fumée…

Changement de la pile.

Le bon fonctionnement du détecteur de fumée passe, bien sur, par le changement de la pile. Sa durée de vie dépend du type de pile qui a été installé, elle est d’environ 1 an pour une pile saline, 5 ans pour une pile alcaline et 10 ans pour une pile lithium. Bien sur la durée de vie de la pile dépend du nombre de fonctionnement et d’alerte qu’a émis le détecteur. Pour vous signaler que la batterie est faible, le détecteur de fumée émettra un Bip régulier toutes les minutes. Pour être sur que le DAAF fonctionne correctement, il faut impérativement changer la pile dès l’apparition des premiers Bip ! Dans les détecteurs les plus répandus, il faudra une pile 9V.

L’entretien courant du détecteur de fumée.

Un nettoyage régulier assurera le bon fonctionnement du détecteur et évitera les alarmes intempestives. Vous pouvez l’effectuer au minimum deux fois par an, ou bien tous les mois en même temps que vous effectuez le test de l’appareil. Pour entretenir les détecteurs, vous pouvez utiliser un aspirateur avec un embout brosse ou de l’air comprimé (en bombe peu puissante, pas avec un compresseur). Il suffit d’aspirer autour du DAAF, ensuite il faudra dévisser le capot pour mieux aspirer l’intérieur ou pour retirer des insectes pouvant se loger dans la chambre de détection.

entretien et nettoyage du détecteur de fumée

Les alarmes intempestives…

Des alarmes intempestives peuvent arriver… seules quelques rares fois sont dues à un dysfonctionnement du détecteur de fumée. En effet, la détection optique obligatoire selon la conformité EN 14 604 utilisée en France donne au détecteur une fiabilité inouïe ! Par contre elles peuvent être dues à plusieurs facteurs notamment :
– La poussière ou la saleté (d’où l’importance du nettoyage).
position et installation du détecteur de fumée– La vapeur et l’humidité. Il ne faut pas placer un détecteur trop près d’une salle de bain ou d’une buanderie ou tout autre endroit très humide.
– La condensation du à de trop fortes variations de température. Là aussi, c’est l’emplacement du DAAF qui est remis en question, il vaut mieux éviter de le placer trop proche d’une fenêtre. En hiver, le fait d’ouvrir la fenêtre pour aérer la maison peut créer cette condensation. En plus la chambre de détection optique n’apprécie pas les trop forts courants d’air !

Bâtir Moins Cher vous propose cet article afin de veiller au bon fonctionnement de votre DAAF. Vous devriez retrouver toutes les informations concernant les préconisations d’installation et d’entretien du fabricant sur la notice de votre détecteur de fumée ! Il est également conseillé de changer l’appareil de détection tout les 10 ans pour un fonctionnement optimal…

Comment entretenir un détecteur de fumée ?
Taggé sur :        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *