La VMC et la RT2012… Ce qui a changé !

La réglementation thermique 2012, communément appelée RT2012, vise à améliorer l’habitat individuel afin qu’il soit le plus performant possible d’un point de vue énergétique. Plusieurs matériaux de construction pour les maisons neuves utilisés avant la RT2012 ne le sont plus désormais. Ils ont, au minimum, été améliorés pour respecter cette norme. C’est le cas de la ventilation de la maison appelée VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée).

A quoi sert la VMC ?

La VMC est obligatoire dans les maisons depuis 1983. Elle permet à la maison de « respirer » ! Des entrées d’air extérieur sont positionnées au niveau des fenêtres et un moteur aspire l’air « pollué » de la maison. Une ventilation est très importante dans un logement car elle permet que l’air en soit renouveler et aussi à enlever l’humidité dans la salle de bain par exemple. Ce type de matériel électrique a toujours été réglementé par l’état, ou plus précisément par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment). La VMC est réglementée par son débit qui dépendra du mode de chauffage et de la surface de votre maison.

Les nouvelles règles de la VMC.

VMC simple flux aldes bahiaCe qui change concrètement la VMC avec la RT2012, c’est le diamètre du tuyau de rejet. Avant il était en 125, maintenant il sera en 160.
Le deuxième point sur lesquels les fabricants ont du s’adapter est la consommation. La RT2012 demande aux bâtiment d’être de moins en moins énergivores, il faut donc qu’ils consomment le moins d’énergie possible. C’est un problème sur un appareil qui doit fonctionner en permanence et qui est électrique ! Même si le moteur d’une VMC consomme très peu, les fabricants les ont donc encore plus optimisé avec des moteurs dit « très basse consommation » et donc agréé pour la RT2012.

La VMC double flux.

Il existe aussi une alternative avec la VMC double flux qui vient palier aux quelques désagréments de la simple flux.  Les entrées VMC unelvent domeod’air sont le principal inconvénient de la VMC simple flux, en hiver l’air entrant dans la maison est à la température de l’extérieur. Donc la VMC, qui fait son travail de renouvellement d’air, vient perturber le système de chauffage de l’habitation en laissant rentrer de l’air froid. La ventilation double flux n’a pas cet inconvénient car elle ne comporte pas d’entrée d’air directement reliée à l’extérieur. En fait, comme sur la VMC standard, il y a des bouches d’aspiration de l’air « pollué » de la maison. L’air aspiré de la maison (qui est chauffé à une vingtaine de degrés) transite par un caisson.

De l’air va être également aspiré à l’extérieur (en hiver de l’air froid non chauffé) et il va être envoyé également dans ce même caisson. Dans ce caisson, il se passe un échange de calorie, l’air entrant (neuf) va être réchauffé par les calories de l’air sortant (pollué).
L’avantage de la VMC double flux est donc de ne pas avoir d’entrée d’air, son inconvénient, qui a été un moment controversé, est le fait d’un double moteur donc double consommation (un premier moteur aspire l’air extérieur, un second aspire l’air intérieur).

Vous savez maintenant à quoi sert la VMC et vous connaissez les nouveautés qui ont découlé de la RT2012… A vous de faire votre choix ! Une maison qui respire est une maison saine !!!

La VMC et la RT2012… Ce qui a changé !
Taggé sur :        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *