Les nouveaux volumes de la salle de bain.

Depuis le 27 novembre 2015, la norme NF C 15-100 a été modifiée par l’amendement 5. La norme NF C 15-100 est celle qui régit les installations électrique en France. Le Consuel suit donc à la lettre cette norme pour vous attribuer ou non le précieux certificat de conformité électrique ! Les volumes de la salle de bain ont été modifiés par cet amendement qui les remets au goût du jour…

La nouvelle salle de bain…

Il est vrai que la salle de bain d’aujourd’hui n’est pas la même que celle d’il y a 30 ans ! C’est pourquoi la NF C 15-100 a fait évoluer les volumes de la salle de bain pour qu’ils soient toujours cohérents. Désormais, la salle de bain est le plus souvent réalisée avec un receveur de douche à ras du sol. On trouve aussi de plus en plus une baignoire balnéo. Tout cela implique des conceptions différentes et donc des règles différentes !

Les volumes de la salle de bain, ce qui a changé.

Pour simplifier la NF C 15-100, le volume 3 a été supprimé. Donc une fois le volume 2 passé, vous pouvez continuer votre installation électrique normalement, comme dans le reste de votre maison ! De par cette règle, les volumes de la salle de bain ont donc été simplifiés.
Un volume a été rajouté, c’est le volume caché. Il est définit par l’espace situé sous la baignoire ou sous le receveur de douche. Le volume caché a été rajouté surtout en rapport avec les baignoires balnéo… Pour qu’elle reste un plaisir, aucun appareillage n’est autorisé dans le volume caché.

Définition des volumes de la salle de bain.

Pour une baignoire ou une douche avec receveur :volumes de la salle de bain douche et baignoire
– Le volume 0 est le volume intérieur du receveur, de la baignoire, de la balnéo ou du spa (s’il est fixe).
– Le volume 1 est délimité par le bord extérieur de la baignoire ou du receveur. En hauteur, il est limité à 2,25m au dessus du fond de la baignoire ou du receveur.

Pour une douche sans receveur :
– Le volume 0 est délimité par le fond de la douche en partie basse et par le plan horizontal situé à 10cm du point le plus haut du fond de la douche pour la partie haute. Les côtés du volume 0 s’arrête là où commence le volume 1.
– Le volume 1 est délimité par un rayon de 1m20 autour de l’axe du point de référence… OUF ! Le point de référence est soit le centre de la douche de tête, soit le point raccord du flexible dans le cadre d’une douchette, soit dans le cas d’une douche de pluie c’est l’ensemble des points constituant le périmètre extérieur de la douche pluie. Bref, pour faire simple, si vous avez une douchette, vous prenez le point du raccord entre le flexible et le mitigeur, vous tracez un cercle de rayon 1m20 et vous avez délimité le volume 1.

Dans tout les cas, le volume 2 est situé à 0,60m du volume 1 et la limite en hauteur est la même que celle du volume 1.

Tableau récapitulatif du matériel électrique admis selon les volumes de la salle de bain.

tableau decrivant les volumes de la salle de bain

Voici la listes des autres matériels (récepteurs) dont l’utilisation est autorisée selon les volumes de la salle de bain (Art. 701.3.6 et 701.3.7) :

Volume caché :
Seuls sont autorisés les matériels d’utilisation alimentés en TBTS limitée à 12 V v ou 30 V =, la source étant installée en dehors des volumes 0, 1, 2 et du volume caché.
S’il est entièrement fermé et accessible par démontage à l’aide d’un outil, en plus des dispositions ci-dessus, peuvent y être installés des matériels d’utilisation alimentés individuellement par un transformateur de séparation.
Dans tous les cas, le degré de protection minimal IPX4 est nécessaire. Tous les matériels d’utilisation (puissance, commande, télécommunication, radiodiffusion, télédiffusion, etc.) sont concernés par cette disposition.

Volumes 0 et 1 :
Seuls sont autorisés les matériels d’utilisation alimentés en TBTS limitée à 12 V v ou 30 V =, la source étant installée en dehors des volumes 0, 1, 2 et du volume caché.
Les matériels alimentés en basse tension sont interdits dans le volume 1.

Volume 2 :
Seuls peuvent être installés des luminaires, appareils de chauffage, et autres matériels d’utilisation, sous réserve que ces matériels soient IPX4, de classe II ou alimentés en TBTS limitée à 12 V v ou 30 V =, la source étant installée en dehors des volumes 0, 1, 2 et du volume caché.

Les nouveaux volumes de la salle de bain.

2 thoughts on “Les nouveaux volumes de la salle de bain.

  • 30 septembre 2016 à 20 h 12 min
    Permalink

    Merci pour toutes ces précisions, cela m’a bien servi

    Répondre
  • 16 novembre 2016 à 16 h 33 min
    Permalink

    La salle de bain est soumise à des changements de température ce qui nécessite certains normes électriques de haute performance pour éviter les ennuis d’électrocution. Il faut toujours prendre les précautions afin de garantir des résultats satisfaisants.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *