VMC hygro B, hygro A ou autoréglable ?

Vous souhaitez installer ou remplacer la ventilation de votre maison ? Seulement, nous trouvons plusieurs modèles différents… Il y a la VMC hygro B, l’hygro A ou encore l’autoréglable, sans parler de la double flux ! Alors, quelle est celle qu’il vous faut ?

A quoi sert une VMC ?

La VMC est un produit qui est aujourd’hui très réglementé. En effet, les maisons neuves qui se construisent sont de plus en plus étanches à l’air, notamment avec la norme RT2012. Seulement, une maison saine est une maison qui respire. Schéma de l'air VMC hygro BIl faut donc renouveler l’air de la maison pour enlever toutes particules néfastes pour notre santé. Par exemple, en respirant, nous produisons du CO2 qui pollue notre air intérieur. Lorsqu’on se douche, l’air se charge en humidité et peut provoquer des champignons sur les murs si la pièce n’est pas correctement aérée. Il faut donc un renouvellement de l’air efficace.
Une VMC est obligatoire et son fonctionnement est permanent. Il existe donc des VMC plus ou moins économiques, plus ou moins évoluées ! Elle se choisit principalement selon l’année de construction et votre mode de chauffage.

Différence entre VMC autoréglable et hygroréglable.

Une VMC autoréglable est le produit basique en ventilation. Elle comprend un moteur et des bouches d’extraction situées dans les pièce humides (cuisine, salle de bain, WC). L’air intérieur est extrait à un débit régulier et permanent que la pièce soit humide ou non. Il en est de même pour l’air entrant. Les entrées d’air se situent au niveau des pièces sèches (salon, chambre). L’air rentre dans la maison à un débit constant sous le phénomène de l’aspiration. Donc que la maison soit humide ou non, l’air intérieur sort toujours en même quantité et l’air extérieur rentre également dans les mêmes quantités.

Dans le cadre d’une VMC hygroréglable, l’air est extrait en fonction du taux d’humidité de la pièce. Plus l’air sera humide et plus le débit d’aspiration sera élevé. Si l’air est sec, le débit d’aspiration se stabilise au niveau le plus bas possible (imposé par la réglementation en vigueur). bouche de VMC hygro B pour WC à détection de présenceDans les toilettes, le débit le plus élevé s’enclenche par une détection de présence (le plus souvent et selon les kits de VMC). Dans la cuisine, le haut débit peut être forcé à l’aide d’un bouton poussoir.
Cependant, il existe deux types de VMC hygroréglable… On trouve la VMC hygro B et la VMC hygro A.

VMC hygro B ou hygro A ?

La principale différence entre la VMC hygro B et hygro A se situe au niveau des entrées d’air extérieur.

entrée d'air pour VMC hygro B

Entrée d’air hygroréglable

Dans le cadre d’une VMC hygro B, les entrées d’air sont hygroréglables, tout comme les bouches d’extraction. Ce n’est pas le cas de l’hygro A où les entrées d’airs sont standards, c’est à dire autoréglable.
En clair, avec une VMC hygro B, l’air extérieur est régulé en fonction du taux d’humidité de la pièce. Plus la maison est humide, plus l’air extérieur entrera pour renouveler l’air… Et inversement ! Hors, avec une VMC hygro A, le volume d’air entrant est toujours le même, que la pièce soit humide ou sèche.
Si l’on regarde d’un point de vue « économie » seulement, il faut alors s’orienter vers une VMC hygro B qui régule autant l’air entrant que sortant. Cependant il y a d’autres facteurs qui rentrent en jeu.

Faut-il une VMC hygro B ou un autre modèle ?

Premièrement, vous n’avez pas forcément le choix. Si vous construisez une maison qui doit respecter la RT2012, le type de VMC à acheter sera notifié sur l’étude.
Si votre maison est au norme RT2005, vous devez vous orienter vers une VMC hygroréglable.
Dans le cadre d’une maison plus ancienne, vous aviez certainement une VMC autoréglable. Vous pouvez soit conserver un modèle équivalent, peu économique et énergivore mais qui a l’avantage d’être peu cher à l’achat. Ou bien vous pouvez vous orienter vers un modèle hygroréglable.

Alors VMC hygro B ou A ? La ventilation hygro de type A est peu utilisée mais elle est souvent nécessaire dans des maison équipées d’un système de chauffage qui a tendance à sécher l’air. Effectivement, avec des entrées d’air hygro, l’air entre dans les pièces sèches à débit variable selon le taux d’humidité. Si vous avez dans le salon, un chauffage de type climatisation air/air qui a tendance à sécher l’air, les entrées d’air hygro ne détecteront pas l’humidité présente dans la maison. L’air entrera donc à son minimum de débit alors qu’il y a peut-être besoin de plus ! C’est pour cette raison, que des entrées d’air standard seraient préconisées. Dans le seul but de maintenir un renouvellement d’air cohérent avec ou sans chauffage en fonctionnement…

 

VMC hygro B, hygro A ou autoréglable ?
Taggé sur :        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *